2ème session régionale du Parlement de l'enfant à Oujda

rabat parlement MarocLes travaux de la deuxième session régionale du Parlement de l'enfant ont été ouverts à Oujda, avec la participation de 43 enfants parlementaires représentant les régions de l'Oriental et de Taza-Al Hoceima-Taounate.

Cette session est organisée sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE) et du Parlement de l'Enfant, en collaboration avec le département de l'éducation nationale.

Intervenant à cette occasion, le directeur exécutif de l'ONDE, M. Said Raji, a souligné l'importance de cette rencontre consacrée à l'examen des préoccupations des enfants des deux régions dans divers domaines.

Les travaux de cette session, qui se tient dans le cadre de la nouvelle stratégie du Parlement de l'enfant et conformément aux recommandations des enfants parlementaires et du comité d'arbitrage, portent sur l'examen de plusieurs questions ayant trait à l'amendement de la charte de l'enfant et à l'activation du rôle de l'enfant aux niveaux local et régional, a-t-il indiqué.

Pour sa part, le directeur de l'académie régionale de l'Education et de la formation de l'Oriental, M. Mohamed Benayad, a mis en exergue l'importance des sujets inscrits à l'ordre du jour de cette rencontre, soulignant que l'institution du Parlement de l'enfant est une école d'éducation aux valeurs de citoyenneté, de tolérance, de démocratie et de responsabilité.

Il a ajouté que cette institution constitue un autre jalon dans l'édifice démocratique au Maroc, notant que cette session vise l'élaboration de propositions de la part des enfants parlementaires des régions de l'Oriental et de Taza-Al Hoceima-Taounate, ayant trait aux questions de l'enfance.

De son côté, le jeune Mohamed Amine, membre du comité d'arbitrage du Parlement de l'enfant, a indiqué que cette rencontre offre l'opportunité pour l'examen des propositions relatives aux articles de la charte qui seront amendés.

Les 43 enfants parlementaires (15 garçons et 28 filles, dont une représentant les non-voyants), se pencheront lors de cette session sur l'examen de thèmes ayant notamment trait à la Charte de l'école, à l'activation du rôle du Parlement de l'enfant aux niveaux local et régional et à la Charte du Parlement de l'enfant.

Cette session sera notamment marquée par la tenue d'une séance pour l'examen des préparatifs de la prochaine session nationale du Parlement de l'enfant.

MAP