LE MATIN

Activités Royales

******************************************************

S.M. le Roi préside dans la commune de Madagh (Berkane), la signature

de 2 conventions avec des investissementsde 1,85 milliard de DH

 

Le Souverain procède à l'inauguration d'une maison pour personnes âgées

Publié le : 06.07.2008 | 14h15

*************************************************************

   
 
 

Ces deux conventions concernent la réalisation du pôle agro-industriel

de Berkane et du programme de valorisation des ressources en eau à des fins agricoles

dans la région

 
 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, samedi après-midi dans la

commune rurale de Madagh (Berkane), la cérémonie de signature

de deux conventions relatives à la réalisation du pôle agro-industriel

de Berkane et du programme de valorisation des ressources en eau à

des fins agricoles dans la région avec des investissements de 1,85

milliard de DH.

La première convention relative à la réalisation du pôle agro-industriel

de Berkane nécessitera une enveloppe budgétaire de l'ordre de 1,25

milliard de DH.


Il s'agit d'un projet prioritaire, retenu dans le cadre du pôle Med-Est,

déclinaison territoriale de la stratégie Emergence pour la région de l'Oriental.


Ce projet, qui permettra la création à terme de 5000 emplois directs,

bénéficie du potentiel agricole important et diversifié de la région et des

provinces limitrophes, qui est appelé à se développer de manière importante

dans le cadre du "Plan Maroc Vert".


Ce pôle, initié par la société MEDZ, filiale de CDG Développement en

partenariat avec le ministère de l'Economie et des Finances, le ministère

de l'Agriculture et de la Pêche maritime, le ministère de l'Industrie,

du Commerce et des Nouvelles technologies, la wilaya, la région,

l'Agence de l'Oriental, la province de Berkane et la commune rurale

de Madagh, vise à créer une plate-forme régionale de référence

pour le regroupement, la commercialisation, la transformation et la

distribution des produits agricoles.

Le pôle agro-industriel de Berkane, qui s'étend sur une superficie de

100 ha, comprend une plate-forme de regroupement, de commercialisation

et de distribution des fruits et légumes (17 ha), une plate-forme pour

les viandes rouges et blanches (10 ha), un parc industriel pour la

transformation des produits agricoles (27 ha) et une zone logistique (15 ha).

Outre ces activités principales, le pôle comportera une zone de services

(8 ha), un espace dédié à la formation et à la recherche (16 ha), ainsi

qu'une zone commune de support dédiée aux activités tertiaires

(3ha). Quatre hectares d'espaces verts sont également prévus dans

ce projet respectueux de l'environnement qui, à travers ses

différentes composantes, ambitionne à améliorer la valorisation des

filières clés de l'Oriental que sont l'arboriculture, les cultures maraîchères

et les viandes. Il s'intègre également de façon complémentaire à la

stratégie touristique développée à l'échelle régionale en particulier pour

répondre aux besoins de la station de Saïdia, située à 10 km du pôle.

Dans le cadre du budget alloué à ce pôle, dont les travaux de la première

tranche vont démarrer en juin 2009 et prendre fin en septembre 2010,

un budget de 250 millions DH sera consacré au développement des

infrastructures.


La deuxième convention portant sur le programme de valorisation des ressources

en eau à des fins agricoles dans la région relevant de l'Office régional

de mise en valeur agricole du bassin Moulouya nécessitera des investissements

de l'ordre de 600 millions de dirhams.

Cette convention a été signée par Aziz Akhenouch, ministre de l'Agriculture

et de la Pêche maritime, Tarek Sijelmassi, président du directoire du Crédit

agricole, El Haj Benradi, directeur de l'Office régional de mise en valeur

agricole de Moulouya (ORMVAM), Mohamed Haddadi, président de

la Fédération des associations des usagers d'eau agricole dans la

province de Berkane et Mimoun Oussar, président de la Fédération des

associations d'usagers d'eau agricole dans la province de Nador.

Le projet vise à encourager l'utilisation du système d'irrigation localisée

au niveau des cercles de grande irrigation dans la région de Moulouya Bas

pour l'économie et la valorisation de l'eau d'irrigation, et ce par la

réalisation du projet d'irrigation localisée, distingué par sa rentabilité

élevée sur une zone de dix mille hectares.


Ce projet vise à atténuer le déficit enregistré en matière de ressources

hydriques que connaît le bassin irrigué de Moulouya et la valorisation des

ressources en eau disponibles. Cet objectif sera réalisé à travers la

réalisation de projets d'irrigation localisée au profit des agriculteurs

de la région de Moulouya (provinces de Berkane et Nador).

Le programme, dont la réalisation s'étale sur une période de 4 ans,

à hauteur de 2500 hectares annuellement, consiste en la construction

de réservoirs d'eau au niveau des exploitations agricoles éligibles et la

réalisation de grandes stations (pompage, épuration, fertilisation) ainsi

que la réalisation d'un système d'irrigation localisée, le soutien,

la coordination et l'encadrement des opérations à effectuer dans

le cadre de ce projet, notamment en ce qui concerne l'accès des

agriculteurs concernés aux subventions de l'Etat.

Contribuent au financement de ce projet, le ministère de l'Agriculture

(360 millions DH) et les agriculteurs (240 millions de dirhams, soit 60 millions de

dirhams chaque année).


Le Crédit agricole accompagnera les bénéficiaires du projet et ceux

disposés à prendre avantage des prêts accordés par la banque, selon les

procédures en vigueur.

A son arrivée, S.M. le Roi a passé en revue un détachement de la Garde

royale qui rendait les honneurs, avant d'être salué par le ministre de

l'Agriculture et de la Pêche maritime, le ministre de l'Industrie, du

Commerce et des Nouvelles technologies, le wali de la région de l'Oriental,

le gouverneur de la province de Berkane, le président du conseil de la région,

le directeur général de l'Agence de l'Oriental, le président du conseil

d'administration de CDG Développement, le président du directoire du Crédit

agricole, ainsi que par d'autres personnalités.