AGENCE DE PRESSE AFRICAINE

APA-Rabat (Maroc) Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero,

a entamé vendredi après-midi une visite de travail au Maroc, la première depuis

le début de son deuxième mandat à la tête de l’Exécutif espagnol.

Peu après son arrivée à Oujda (est), où se trouve le Roi Mohammed VI du Maroc,

le chef du gouvernement espagnol a eu des entretiens avec son homologue marocain,

Abbas El Fassi.

Zapatero devrait rencontrer, lors de cette visite qui n’a pas été annoncée par les

cannaux officiels, le Roi Mohammed VI.

La délégation espagnole comprend notamment Miguel Angel Moratinos, ministre des

affaires étrangères et Angel Losada, Secrétaire d’Etat aux affaires extérieures.

Cette visite devrait permettre aux deux pays de mettre le point sur le bilan de leur

coopération qualifiée de « stratégique », indique-t-on à Rabat.

Les échanges entre les deux royaumes avoisinent les 5 milliards d’euros, ce qui fait

de l’Espagne le deuxième partenaire économique du Maroc après la France.

Plus de 800 000 Marocains vivent en Espagne.

Les relations politiques entre les deux pays passent par des « brouilles momentanées »

notamment à cause des deux présides, Ceuta et Mellila, sous autorité espagnole

depuis 1497 mais revendiquées par le Royaume chérifien.

Une visite du Roi Juan Carlos d’Espagne aux deux villes, en novembre dernier,

a été accueillie avec indignation au Maroc qui avait rappelé en consultation son

ambassadeur à Madrid pour plus de deux mois.

YB/aft/APA

11-07-2008