Samedi, 02 Juin 2012 00:16

 

Maroc - Plus de la moitié des jeunes vivent chez leurs parents (HCP)

Plus de la moitié des jeunes marocains (54%) vivent au sein du foyer parental, selon les résultats d'une enquête nationale sur les jeunes du Haut commissariat au plan du Maroc (HCP), rendus publics vendredi à Rabat.
Cette situation, qui concerne plus particulièrement les jeunes de 18 à moins de 25 ans et beaucoup plus les hommes que les femme, est due principalement au chômage des jeunes actifs, âgés entre 18 et moins de 45 (12%), un phénomène qui touche plus les jeunes de 18 à 24 ans (18%) que ceux âgés de 35 à 45 ans (5,5%) et les citadins (17%) que les ruraux (5%), indique l'enquête, dont les résultats ont été présentés par le Haut commissaire Ahmed Lahlimi Alami.
Les jeunes inactifs, pour leur par, sont dans trois cas sur quatre des femmes au foyer et dans 21% des cas des élèves ou étudiants, précise l'enquête, notant que le chômage et la précarité en matière de revenu y afférente n'ont pas affecté le mode d'insertion dans le milieu familial, vu que seuls 9% d'entre eux ont déclaré avoir des difficultés avec leurs parents.
Dans ce contexte marqué principalement par le manque de moyens financiers, 42% des jeunes célibataires ne pensent pas au mariage, 56% d'eux étant âgés entre 18 et 24 ans. Pour la tranche d'âge 35- 44 ans, 25% ont exprimé le même avis.
Par ailleurs, les jeunes enquêtés ont un faible niveau d'activité, notamment les jeunes femmes, d'où un taux d'activité de 56% tiré principalement par les hommes avec 86% en activité contre 28,5% seulement pour les femmes. Ce taux passe, en outre, de 44% parmi les jeunes de 18 à 24 ans à 62% parmi ceux de 35 à 44 ans, relève l'étude.
Cette enquête a été menée sur un échantillon de 5.000 jeunes âgés de 18 à moins de 45 ans.

Xinhua